Divorce par consentement mutuel et prud homme pour Elles en corps

Présentation du travail et exposition

Origine

À l’origine de cette aventure se trouve de jeunes rémoises que sont Camille Le Falhun, Florine Naudé et Marine Hunot, toutes 3 en fin d’études universitaires. Celles-ci vont entreprendre d’étudier l’impact que peut avoir l’art dans la société, dans des pays où les femmes ne peuvent l’exprimer librement et se battent afin que l’expression corporelle artistique devienne le moteur de la transformation sociale. Peu avant son départ soit le 21 Février 2012, Florine Naudé présentera le projet de leur association en la baptisant « Elles en corps ». Malheureusement à la suite de cette aventure les membres ont du divorcer. Mais divorcer n’est jamais facile puisqu’il faut choisir entre un divorce pour faute, un divorce pour abandon ou un divorce par consentement mutuel: www.jurifiable.com/conseil-juridique/droit-de-la-famille/divorce-par-consentement-mutuel

Projet

Pour concrétiser leur projet, elles parcourront environ 18400km², traverseront 14 frontières et se rendront dans plusieurs pays d’Amérique Latine: Brésil, Argentine, Chili, Equateur, Colombie, Costa Rica, Nicaragua et Mexique. Elles ont rencontré au total 58 femmes et 45 organisations en danse, cirque, théâtre, musique, arts visuels ou encore contes. Chacune témoignera dans l’exposition des échanges qu’elles ont pu faires avec ces femmes: Florine Naudé par la vidéo, Camille Le Falhum par la photo et Marine Hunot (qui n’a fait que trois mois de voyage) unit le tout par une scénographie bien pensée. Marine se rappelle de la Brésilienne Vanda Jacques de Intrepida trupa qui a mis au cœur de son action le cirque. Florine a été bluffée par Gilda Arteta : « A 25 ans, elle dirige la partie musicale d’un théâtre communautaire Catalina Sur, dans un quartier populaire de La Boca à Buenos Aires. Elle donne des cours et monte des spectacles avec une soixantaine de personnes. » Quant à Camille, c’est une Française, Marie-France Delieuvin, installée depuis plus de 20 ans en Colombie, qui l’a émue. « C’est une grande dame, humaniste. Elle travaille avec des danseurs qui sont dans une grande précarité mais ils font partie des meilleurs en danse contemporaine. ». A la suite de ce projet les protagonistes ont eu des problèmes avec leurs employeurs et ont été licenciées. Malgré tout elles ont décidé d’attaquer leur employeur en justice elles ont fait appel à un avocat en droit du travail et sont allées devant les prud’hommes www.jurifiable.com/conseil-juridique/droit-du-travail/prudhommes

Exposition à Reims

Leur travail a été présenté lors de l’exposition Popular(t), une exposition multidisciplinaire, mêlant photographies, vidéos et d’autres installations. Dans cette volonté de repenser la rencontre entre l’art et le public, les artistes de Elles en corps ont souhaité rendre cette exposition itinérante, afin qu’elle puisse s’installer dans des lieux tous plus différents les uns que les autres. C’est dans cette perspective qu’elles ont mené leur expisition à la Fileuse de Reims. Cette exposition riche mêlant différents support vous submergera au coeur de l’histoire de ces femmes qui ne vivent que pour leur passion: l’art.